BORDEAUX : LES CHARTRONS, UN QUARTIER ENTRE LE VIN ET L'EAU

10/10/2017
Les Chartrons, quartier très prisé de la ville de Bordeaux en matière de tourisme, de qualité de vie et d'immobilier


Antiquaires, chais, vin, négoce, commerce colonial ont souvent été les mots clefs auxquels on a longtemps rattaché les Chartrons. Un quartier réputé de la ville de Bordeaux tirant son nom de l’ordre des Chartreux qui, à la fin du XIVème siècle, fondèrent un monastère autour duquel se développa un faubourg. Un lieu devenu très place to be au nord de l'ex belle-endormie, que Sitigeo se fait  aujourd'hui un plaisir de vous faire visiter.

Village dans la ville, ce qui explique sûrement pourquoi beaucoup se considèrent encore chartronnais bien avant d'être bordelais, c'est l'intendant Tourny qui les reliera par une promenade et une grande allée. Programme d'urbanisation dont l'ambition était de faire de Bordeaux la plus belle ville du royaume, dans laquelle s'inscriront la construction de somptueuses demeures et le jardin public.

On peut dire que l'intendant du roi Louis XV a bien réussi son pari et grandement mérité la statue qui trône fièrement au bout des allées qui portent son nom.

Situé au nord du centre-ville historique, en bordure de Garonne, juste en face de La Bastide, son vis-à-vis rive-droite, ce qui à l'origine n’était qu’un marais est devenu au fil des siècles un quartier très prisé où beaucoup rêvent d’habiter. Il n'est que d'y compter le nombre d'agences immobilières et de parisiens au mètre carré pour le constater.

Géographiquement, il est délimité au sud par la place des Quinconces et le quartier Saint-Seurin-Fondaudège, à l'est par la Garonne et le quai des Chartrons, au nord par le cours du Médoc contigu au quartier du Grand-Parc et les bassins à flot, puis à l'ouest par la rue Frère et le Jardin public.


 

Entre le vin et l'eau, passé et modernité, activités et attractivité

Les Chartrons se sont développés le long de la Garonne, à travers une typologie singulière propre à l'activité du négoce du vin, combinant lieux de travail et habitations des négociants.

 

Historiquement lié à l'activité du port, et moins glorieusement à celle de l’esclavage, peuplés de Flamands, d’Irlandais, d’Ecossais, d’Allemands et d’Anglais, le quartier, ex micro-société de négociants, d’ouvriers, de tonneliers, d’ébénistes et de maîtres de chai… a depuis les années 20, après le départ des maisons de négoce, entamé sa mutation.

 

Un temps délaissés, les chais et les entrepôts jouxtant les somptueuses demeures des riches commerçants composant "l'aristocratie du bouchon", sont devenus des lofts et des lieux d’habitation, des réhabilitations investies par les entreprises, les agences, les galeries, les activités de bouche, les espaces de co-working et même un campus étudiant.

 

Quartier vivant aux activités très diversifiées, les créateurs de la rue du Faubourg des arts, inaugurée en 2003 dans l'idée d'offrir à ses occupants un espace pour exposer leur métier d'art,  voisinent avec les starts up de la pépinière éco-créative Bordeaux Chartrons dédiée aux entrepreneurs dans le numérique et l'économie créative. 

Les expositions du CAPC (Centre d’Arts Plastiques Contemporains) installé dans l’ancien entrepôt Lainé, rue Ferrère, pactisent avec les créations urbaines du M.U.R (Modulable, Urbain, Réactif) au sein d’une ZAC (Zone d’Aménagement Concerté) où le mur d’une école est dédié aux artistes grapheurs et à leurs oeuvres éphémères qui changent chaque mois. 


Street art Graffitis culture urbaine

Le M.U.R de Bordeaux initie aussi bien les petits que les grands au street art.


Les ébénistes, même s'ils sont devenus plus rares, dinosaures d'une époque révolue où Ikéa et compagnie n'existaient pas, continuent de faire chanter leur scie à ruban.

 

Bien pourvue également l’offre du secteur tertiaire, parallèlement à une dense vie universitaire, les Chartrons accueillant quelque 9 000 étudiants, répartis entre 32 écoles pour 30 nationalités. 


En matière d'écoles maternelles et élémentaires, de collèges et de lycées, le quartier doit intégrer l'afflux de population rendant de plus en plus compliqué l'accueil et la scolarisation de la progéniture des nouveaux arrivants. Les infrastructures sont loin de suivre le rythme des nouvelles constructions. L'enseignement privé y côtoie l'enseignement public et la voie générale, le technologique et le professionnel. Pour connaitre leurs adresses, la liste complète de tous les établissements est disponible plus bas, en fin d'article.

Depuis la rentrée 2015, le premier groupe mondial de l'Enseignement du Management de l'Hôtellerie-Tourisme, Vatel, a investi ses nouveaux locaux 
dans le quartier, cours du Médoc. Y sont formés, en uniforme, les cadres opérationnels et les cadres dirigeants de l'Hôtellerie internationale et du Tourisme de demain.

Intégrant un hôtel 4 étoiles, ce dernier a complété l'offre pour séjourner dans le quartier que proposent les Chartrons :

 

Un village animé et branché au bord des quais

 

Concernant les activités commerciales, le cours Portal, artère principale pleine de vie, et la rue Notre-Dame, de moins en moins fief des antiquaires et de plus en plus Marais parisien, proposent une offre variée de commerces de proximité et de boutiques branchées, aptes à satisfaire aussi bien le chaland que les badauds et les touristes. 

Manger, s'habiller, se cultiver, se faire une beauté, partir en voyage, se meubler, fleurir son intérieur, se loger, on peut même y prier, s'y marier et jeter du riz sur le parvis de l'Église Saint-Louis, au pas de la marche nuptiale jouée par l'orgue symphonique le plus important de la région Aquitaine. 

Mais ce n'est pas tout, non loin de l'édifice typiquement néogothique édifié entre 1874 et 1879, oeuvre de l'architecte bordelais Pierre-Charles Brun, s'érige un temple de l'église réformée, quant à lui de style néo-classique.

Si L'Église Saint-Louis a une vie (associative, culte, concerts classiques et sacrés), le Temple construit en 1832 par l'architecte Armand Corcelles et consacré en 1835 a perdu sa dimension religieuse dès lors qu'il fut cédé à la ville de Bordeaux en 1985.

Inscrit au titre des  Monuments Historiques depuis 1975, fermé au public, il sert aujourd'hui de lieu de stockage de matériel muséographique pour le CAPC et le Musée des Beaux-Arts. Doté lui aussi d'un orgue remarquable, son intérieur est dans un état de grande vétusté.

Toutefois, le Temple des Chartrons pourrait se voir transformé en lieu d'exposition temporaire, de conférence ou de concerts d'orgues retrouvant ainsi une activité validée par de nombreux habitants du quartier. La municipalité serait en train d'y réfléchir, affaire à suivre...


Le corps et l'esprit, le way of life chartronnais


Bordeaux est une ville qui aime le bien boire et le bien manger. Les Chartrons ne font pas exception à la règle et  nombreux sont les bistrots, les restaurants et les pubs anglais qui s'alignent rue Notre-Dame, cours Portal ou font cercle place du Marché, autour de la halle construite en 1869 par Charles Burguet. Alliance architecturale de métal, de pierre et de verre où se succèdent concerts, expos photos, festivals, salon de la poésie et débats municipaux. 

Les Chartrons se distinguent aussi comme le quartier le plus british où les Anglo-saxons ont pris leurs quartiers, et ce  bien avant les Parisiens. Difficile en effet de rivaliser avec trois siècles de domination anglaise, héritage du mariage d'Alienor d'Aquitaine avec Henri Plantagenet, duc d'Anjou, devenu roi d'Angleterre. Si on boit du vin à Bordeaux, et si les Chartrons en ont longtemps fait leur fond de commerce, on boit aussi de la bière.  

Pas moins de quatre pubs y ont pignon sur rue :

Sans oublier Paul's place, un lieu cosy et chaleureux sans tireuse à bière, ni retransmission de match de foot ou de rugby, dont l'atmosphère doit autant à sa décoration kitch, qu'aux épais tapis, à la lumière tamisée et à l'accueil de Paul et Joséphine Turpin.

Au théâtre ce soir


Pour tous les amateurs de théâtre, les Chartrons rivaliseraient presque avec Paris au vu de l'offre impressionnante de compagnies et de lieux dévolus au 6ème art qui l'animent :


 Autre élément appréciable d’équipement, le quartier est doté d’un des plus grands skate park outdoor de France. Installé, sur les quais, à proximité du Hangar 14, avec ses 2 350 m2 de surface et ses 110 mètres de long, il a été pensé pour la pratique de tous les types de glisse en Skate, Roller ou BMX. 

Composé de plusieurs modules répartis en quatre aires : 

  • une partie bowl
  • une partie "cascade" optimisée pour le Roller et le BMX
  • un streetpark optimisé pour le Skateboard
  • une aire enfant

 il permet tant aux débutants qu'aux confirmés, tant aux enfants qu'aux adolescents de s'exprimer.

Toujours sur les quais, on ne bouge pas que son corps. Avec Cap Sciences, un imposant bâtiment situé aux pieds du pont Chaban-Delmas, on fait aussi marcher ses neurones. Un lieu pédagogique qui propose tout au long de l'année des expositions sur des sujets scientifiques et techniques pour mieux cultiver la curiosité des jeunes publics, des enseignants et des parents. Un espace où les momies succèdent aux dinosaures, où on partage l'innovation et où on fait des maths en s'amusant.

Last but not least, autre spécificité de ce quartier riche en attr/activités, possibilité est donnée à ceux qui veulent se faire du bien autant au corps qu'à l'esprit de s'adonner au yoga sous toutes ses formes. Les Chartrons abritant en effet, sauf oubli, pas moins de 12 studios :



Une ambiance bobo bio assumée
 

Souvent qualifié de bobo, il faut rajouter à cette étiquette celle de quartier bio, puisque c’est aux Chartrons  qu'est organisé autour d’une poignée de producteurs convaincus, l’un des premiers marchés bio de France. Créé il y a 40 ans et installé initialement dans le quartier Saint-Pierre, ce deuxième marché en matière d’importance, vous donne désormais un rendez-vous hebdomadaire tous les jeudis matin, sur les quais. On y trouve une ambiance très différente du très cosmopolite marché de Saint-Michel, dont nous vous parlons dans un autre article.


Une offre où les produits locaux sans pesticides, le commerce équitable, une alimentation saine sans OGM et respectueuse de l'environnement, les circuits courts, les produits en vrac et la rotation des cultures sont de rigueur. Un cahier des charges que proposent également  le magasin indépendant Maison Hegara, cours Portal, la Biocoop des Chartrons ou Origines Tea & Coffee, spécialiste du petit déjeuner bio, rue Sicard.  

 

Consommer bio et local sur les quais de Bordeaux Chartrons.

Les Chartrons le quartier le plus bio de Bordeaux et son marché âgé de 40 ans.



De même, plusieurs restaurants comme Le P’tit chez Moi, Copine Claude et Cactus & Coffee, rue Notre-Dame ou le Rest’O, quai de Bacalan vont encore plus loin et proposent des produits végétariens et vegans faits-maison à partir de produits frais, de saison et issus de l'agriculture biologique locale. Quand la P'tite Boulangerie, tout dernièrement installée rue Notre-Dame, propose du pain quotidien et des viennoiseries réalisés avec de la farine bio.

On compte même une brasserie bio baptisée, la P'tite Martial, dont le brasseur est une brasseuse qui livre sa blonde, sa brune, sa blanche et son ambrée en triporteur et dont la spécialité est une bière au safran. 

Autre caractéristique, mais celle-ci interdite aux moins de 18 ans, avec pas moins de quatre saunas où on fait autre chose que transpirer et un club de divertissement pour adultes, les Chartrons peuvent prétendre au titre de coin le plus libertin de la ville de Bordeaux.


Ah oui ! Et puis, pardon pour le coq à l'âne, cerise sur le gâteau, comme à New York, les Chartrons ont leur statue de la liberté, elle aussi réalisée par Bartholdi, mais en format réduit, et c'est la place Picard qui remplace Liberty Island.

Les Chartrons, un quartier place to be on vous dit !


Quelques informations pratiques


Écoles

  • Écoles maternelles : 
    • École Stendhal (15 allée Stendhal) : 05 57 87 79 15.
    • École Paul Berthelot (28 rue Paul Berthelot) : 05 57 87 14 71.
    • École Montgolfier (15 rue Montgolfier) : 05 57 87 70 51.
    • École Condorcet (rue Condorcet) : 05 56 50 30 03.
  • Écoles élémentaires : 
    • Ecole Balguerie (31 cours Balguerie Stuttenberg) : 05 57 87 60 41.
    • École Stendhal (13 allée Stendhal) : 05 57 87 79 10.
    • École Montgolfier (6 rue Saint-Maur) : 05 57 87 21 33.
    • École Condorcet (rue Condorcet) : 05 56 50 32 18.
  • Collèges :
    • Collège du Grand-Parc (25 rue Pierre Trébod) : 05 56 11 19 60.
    • Collège Cassignol (62 rue Laroche) : 05 56 81 80 25.
    • Collège Édouard Vaillant (cours Raccordement) : 05 56 39 62 76.
  • Collèges privés :
    • Collège Saint-Louis Sainte-Therese (47 cours Balguerie Stuttenberg) : 05 57 87 64 51.
    • ADEA (173 rue du Jardin public) : 05 56 79 08 07.
  • Lycées : 
    • Lycée d’enseignement général Jean Condorcet (89 rue Condorcet) : 05 56 69 60 50.
    • Lycée d’enseignement général Montesquieu (4 place Longchamps) : 05 57 87 41 60.
    • Lycée professionnel des Chartrons (130 rue du Jardin public) : 05 57 87 02 43.
    • SES (Section enseignement spécialisé) (25 rue Pierre Trébod) : 05 56 50 21 73.
  • Lycées privés : 
    • ADEA (173 rue Jardin public) : 05 56 79 08 07.
    • École d’esthétique Françoise B. (1 allées de Chartres) : 05 56 81 68 14.
  • Enseignement supérieur : 
    • INSEEC (Institut hautes études économiques et commerciales) (26 rue Raze) : 05 56 00 73 73.
    • Ingésup Bordeaux (88 quai Chartrons) : 05 35 54 10 82.
    • Sup de Pub (91 quai des Chartrons) : 05 57 87 64 74.
    • EFAP (École française des attachés de presse) (8 parvis Chartrons) : 05 56 44 56 22.
    • Iseg Bordeaux (51 rue Camille Godard) : 05 56 00 61 24.
    • ESMI (École supérieure des métiers de l’image) (14 rue Ferrère) : 05 56 48 14 70.
    • Monceau Citea (14 rue Ferrère) : 05 56 79 91 53.

Plus d’infos sur le site du Campus des Chartrons


Marchés

  • Marché couvert des Chartrons (rue Sicard).
    • Du mardi au samedi de 7 à 13 heures.
  • Marché des quais (quai des Chartrons).
    • Le dimanche de 7 à 14 heures pour l’alimentaire.
    • Le dimanche de 7 à 16 heures pour la restauration, l’artisanat, les fleurs…

Sports 

La Ville s’attache, au-delà de l’offre proposée par les clubs et les associations, à ce que chacun trouve un lieu de proximité, selon la pratique qu’il souhaite développer.

  • Le complexe sportif du Grand Parc (1 rue Condorcet).
  • Le gymnase Dupaty (62 rue Chantecrit).
  • Le skate parc des Chartrons (quai des Chartrons).
  • L'Union Sportive Chartrons


SIMULATEURS DE MENSUALITÉS OU DE CAPACITÉ D’EMPRUNT

Réaliser vos simulations et déposer votre dossier en ligne afin d'obtenir les meilleurs taux de credit.

DÉPOSER UNE DEMANDE DE CRÉDIT SANS ENGAGEMENT

Répondez à nos questions pour mieux vous connaître, un conseiller vous rappellera rapidement !

DEMANDER UNE ÉTUDE COMPARATIVE D’ASSURANCE DE PRÊT

Nous comparerons pour vous les assurances afin de trouver le meilleur rapport Coût/Garantie.

Posté par Isabelle Camus

Isabelle Camus

 

Isabelle Camus est une passionnée des sujets qui font évoluer la société. Créatrice et rédactrice en chef  du blog à succès Serial Blogueuse, elle est Community Manager et Responsable des relations presse pour le groupe Ashler & Manson.



Ajouter un commentaire


Les articles de la même catégorie

GUILLEMETTE BARDINET, Bordelaise à Grande Vitesse


Les lecteurs du journal régional Sud Ouest connaissent bien le nom de Guillemette Bardinet.  Pendant près de 15 ans elle y a assuré la rubrique Dans La Maison de, un concept qu'elle a créé pour décrire le rapport affectif qu’une personnalité bordelaise entretenait av...

Urbanisme, logements sociaux, promotion immobiliere, neuf, ecoquartiers, l'univers de la construction immobiliere en plusieurs articles

La CONSTRUCTION IMMOBILIÈRE point par point


Dans sa volonté de rendre les questions en lien avec l'immobilier simples, claires, précises et à la portée de tous, les experts de Sitigeo.com, plate-forme innovante d'annonces immobilières gratuites géolocalisée entre particuliers  et Ashler & Manson, courtier en prêt...

Le guide de la LOCATION IMMOBILIÈRE


Les experts de SITIGEO.COM vous proposent une série d’articles consacrée à la location immobilière dans son GUIDE DE LA LOCATION. Dans ce dossier consacré spécifiquement à la location, vous retrouverez ainsi quatre articles dédiés à différents thèmes de la location immo...